L’Australie

Documents bilans de l’Australie suivis des articles :

Australia

  • A :     Sydney, 3 et 4 juillet 2013
  • B :     Earths’ Sake à Moruya, du 5 juillet au 3 août 2013
  • C :     Byron Bay, du 4 au 7 août 2013 et Permaculture College à Nimbin, 9 et 10 août 2013
  • D :    Crystal Waters, du 10 août au 1er septembre 2013
  • E :     Sunshine Coast PRI à Kin Kin, du 2 au 14 septembre 2013
  • F :     RealFood Network à Kuranda, du 18 au 29 septembre 2013 et Sustainable Alliance FNQ, du 30 septembre au 1er octobre 2013

(A) Arrivée à Sydney, l’aventure commence

Mon projet se matérialise enfin après plus de six mois de préparation. Je pose le pied sur le sol Australien, première étape d’un voyage qui durera onze mois. Par ce voyage, je souhaite prendre du recul sur mon parcours et sur les enjeux agricoles modernes. Quoi de mieux pour apprendre et s’ouvrir que le voyage ?!

(B) « Earths Sake », première ferme du projet

Après quelques jours à Sydney, j’arrive enfin dans la première ferme dans laquelle je vais rester quatre semaines. Earth’s Sake fut la première étape de l’Australie. Je suis resté un mois en compagnie de Mark et Vivien Moss, deux agriculteurs installés depuis début 2013. Ils ont décidé́ de changer de mode de vie, loin des villes et de leurs rythmes effrénés. Ils ont acquis un petit terrain dans le bush australien où ils sont au calme et proche de la nature. Ils s’inspirent des principes de l’agriculture biologique et de la permaculture pour implanter leur activité́. Seulement, ils ont des moyens limités. Cela a pour conséquence une tension entre la production pour avoir une rentrée d’argent et la mise en place pérenne d’un système de production. Leur expérience fut enrichissante.

(C) En route pour la seconde étape

C’est parti pour rejoindre Crystal Waters dans la Sunshine Coast. Sur la route, je vais m’arrêter à Nimbin où je vais découvrir le Permaculture College, site de démonstration de la permaculture. J’ai eu la chance de participer à la visite guidée avec Robyn Francis, un des grands noms de la permaculture. C’est un concentré d’expériences innovantes.

D) Crystal Waters

Je suis resté trois semaines à Crystal Waters, éco-village dynamique conçu selon les principes de la permaculture. J’ai été hébergé par Stéphane, un français y vivant depuis plus de sept ans. Cette personne présente un parcours original. Son quotidien ne se résume pas à une profession mais à un nombre impressionnant d’occupations. Elles lui permettent de répondre à différents niveaux de besoins : faire ce qu’il aime, être libre dans l’organisation de son quotidien, profiter de ses enfants, répondre à ses besoins alimentaires et monétaire etc.

(E) Passage à Kin Kin (PRI)

Suite à mon séjour à Crystal Waters, je me rends au Sunshine Coast Permaculture Research Institute (PRI). J’y suis resté pendant deux semaines et fit la connaissance de Tom Kendall, un agriculteur qui travaille depuis plus de sept ans sur la permaculture. Avec sa femme Zaia, il possède une petite ferme diversifiée d’une dizaine d’hectares. Ils ont une production de lait et d’œufs, un grand jardin avec fruits et légumes et une forêt comestible. Ils transforment une partie de leurs productions et offrent des formations sur la permaculture.

Ils hébergent de nombreux bénévoles, stagiaires et étudiants. Cela leur permet de faire fonctionner une petite ferme dense en activités, de partager leur quotidien et d’échanger des connaissances.

Le parcours de Tom est d’un grand intérêt. Il est un exemple concret de la transition d’une personne du modèle conventionnel à un autre alternatif. En effet, il est passé d’un système spécialisé́ et totalement intègré (ferme de plusieurs milliers d’hectares destinée à l’unique production de brebis) à un système diversifié et autonome.

En route pour Cairns

Surement l’un des meilleurs souvenirs de l’Australie, ce périple de 1 500 km me prendra cinq jours et bien des rencontres ! J’ai campé dans un champ de canne à sucre, au bord d’un lac et de l’océan, voyagé en semi-remorque, passé des soirées avec de joyeux voyageurs. Que de bons moments.

F) Kuranda, dernière étape

Je vais rester seulement une semaine et demi dans le nord de Cairns en compagnie de Sjoerd Aradema. Sjoerd crée du lien entre les initiatives. Il a impulsé plusieurs groupes travaillant sur le développement durable et les transitions mais avec un angle ou avec un sujet d’étude différent. Comme il le dit si bien « l’heure est à l’union et à la mutualisation des compétences ». Je vais ainsi découvrir la Sustainability Alliance FNQ (Far North Queensland), groupe composé d’agriculteurs, professeurs, chercheurs, étudiants, ou quiconque travaillant sur la permaculture, l’agriculture biologique, la biodynamie, les villes en transitions, les énergies renouvelables, la construction écologique etc. dans le FNQ. Leur objectif est de véhiculer les savoirs, savoir-faire et savoir-être pour permettre une plus rapide transition vers une région responsable et durable. J’ai eu la chance de rencontrer bon nombre des acteurs de la Sustainability Alliance pendant mon séjour avec Sjoerd.

Mon séjour en Australie se fini sur un rythme effréné, dense en rencontres et en informations. Place à l’Inde !

À retenir

L’Australie est un pays immense. Il faudrait un an pour en faire le tour, voire plus pour approfondir. Je retiens le dépaysement total dû à un environnement si spécifique. L’Australie présente une faune et une flore qui lui est propre, que nous trouvons nul par ailleurs. Les paysages sont magnifiques, tantôt de la plaine, de la forêt tropicale, de la savane etc. On se sent vraiment à l’autre bout du monde. Cette destination conviendra aux amoureux de la nature et des espaces sauvages, aux amateurs de sensations fortes (surfs) et de détente (plages).

C’est le pays de l’aventure. N’hésitez pas à partir avec sac à dos et toile de tente pour découvrir le pays. Soyez vigilant en zone peu peuplée/aride.

En campagne, mes principaux compagnons furent les marsupiaux (les kangourous, les wallabies, les bandicoots), les oiseaux (perroquets et le Kookaburra) et bien d’autres encore. Vous pouvez passer votre temps à vous émerveiller de la nature. L’Australie est le pays qui vous permettra de découvrir une nature sans l’Homme, ou qui s’imbrique avec les activités humaines.

Publicités

One response to “L’Australie”

  1. Francois says :

    Djonbung Gardens, permaculture college
    74 cecil street NIMBIN NSM
    Contact donne par Tracey il y a deux jours a Panya project dans la nord Thailande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :