Trois jours pour changer de ferme

Retour MENU

Après avoir expérimenté la route entre Delhi et Almora, nous allons nous déplacer jusqu’à Banda en Uttar Pradesh. Il existe une ligne de train qui fait les 2/3 du trajet, une aubaine car ce mode de transport est plus rapide et moins cher que le bus. Nous avons commencé par réserver nos billets à Almora. Départ prévu à 13h vendredi 25 octobre de Lal Kuan pour Lucknow. C’est la première gare à la sortie des pré-monts de l’Himalaya vers le sous-continent indien. Pour y aller, Raju nous annonce au moins 5-6 heures de route d’Almora. Nous prenons la décision de partir la veille au matin pour plus de sécurité.

Ce choix fut judicieux car nous avons mis pas moins de 7 heures pour atteindre Lal Kuan. Et oui, c’est ça la montagne : routes étroites et sinueuses où l’on roule en moyenne à 50 km/h. Nous avons commencé par un taxi rempli jusqu’à Almora. On était six dans une petite voiture ! Comment c’est possible ?! Eh bien, une personne était assise au niveau du frein à main. Le conducteur a aménagé un petit coussin pour faire la jonction entre les deux sièges avant. Ensuite, nous avons pris une jeep collective de 11 personnes ! Trois devant, quatre au milieu, quatre derrière et un à « l’arrière de l’arrière ». Plutôt tassé, nous avons voyagé 4-5 heures comme ça. Ensuite, nous avons passé la dernière heure du trajet en bus.

Raju a fait jouer ses relations pour nous trouver un toit sur place. Ainsi, pas de soucis concernant la nuit à passer, nous dormirons chez M Bhatt. Raju connait cette personne car elle l’approvisionne en matériaux de construction. M Bhatt possède aussi une petite ferme. Ce sera l’occasion d’échanger sur l’agriculture indienne locale. Et hop, un entretien en bonus !

Vendredi, 13h, nous montons dans le train direction Lucknow. Nous arrivons le soir même à 21h. Il nous aura fallu 8h pour faire 370 km. Le trajet a été agréable malgré la durée. Nous étions en classe « sleeper », classe en dessous de la seconde classe, et c’était confortable. Arrivés à Lucknow, nous allons dans l’hôtel que le Lonely Planet nous indiquait.

Nous finissons notre parcours samedi 26 octobre en prenant deux trains. Le premier nous emmènera à Kampur et le second à Banda. Bien que la distance est faible comparée à ce que nous avions fait la veille, nous mettrons autant de temps. Le trajet de Kampur à Banda a été rude car le train était bondé. Bondé en Inde veut dire qu’on était entassé. Etant blancs, nous avons été l’attraction du wagon. Nous avons été oppressés un court moment par deux-trois jeunes un peu trop proches et entreprenants. En fait, et c’est assez marrant, il y a toujours un leader dans un groupe. C’est lui qui prendra l’initiative de venir vous voir. A ce moment-là, tout le groupe rapplique. Une fois que le leader part, le reste suit. C’est ainsi qu’un jeune entreprenant avec un humour déplacé nous a accosté. Il n’est pas resté longtemps et tant mieux. Ce n’était pas méchant mais franchement lourd.

Enfin, après 4-5 heures de trajet entassé, nous arrivons à Banda où Prem Singh nous attend. Mission accomplie, nous sommes à la ferme.

Le Humane Agrarian Center est un groupe d’agriculteurs biologiques travaillant en communauté. Ils ont une diversité de production et une activité de transformation de leurs produits. Cela leurs permet de produire leurs besoins et de vendre des produits transformés. Je vais m’y plaire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bisous !

Retour MENU

Galerie Photographique

Publicités

About terredinitiatives

Terre d’initiatives est une association fondée par des ingénieurs en agriculture. Elle a pour objet d’apporter un soutien technique et financier à des projets de voyage sur des thèmes de l’agriculture. Ces projets doivent donc être centrés sur la rencontre d’hommes et de femmes proposant de schémas de production et/ou de développement agricole innovants, originaux et plus globalement durables (sains, viables et équitables). Ces projets doivent être à l’initiative de jeunes diplômés ou de jeunes actifs issus d’écoles d’ingénieures en agriculture. Il est préférable qu’ils soient portés sur un voyage à l’Internationale et qu’il y ait des retombés locales (communication auprès de partenaires agricole français). Les membres du bureau sont : Joachim Duté (président) Lise Luczak (vice-présidente) Alexandre Vaillant (vice-président) Antoine Pineau (chargé de communication) Anaëlle Duté (trésorière)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :