L’homme et les animaux du nord de l’Inde

Retour MENU

J’ai maintenant un échantillon assez important de photos d’animaux pour aborder le sujet. Depuis que nous sommes à Binsar Valley River Camp, nous avons rencontré toute sorte d’êtres vivants domestiques et sauvages.

Commençons par les animaux domestiques

Les animaux domestiques se chargent des tâches qui nécessitent une importante dépense d’énergie. En Inde, les achats sont onéreux, quel que soit le produit. La population priorise donc l’utilisation des ressources présentes localement pour subvenir à leurs besoins. Pour se faire, elle utilise les animaux. Ainsi, les fonds de vallée sont utilisés pour les cultures de céréales (riz, blé, orge) et légumes (piments, pois etc.) tandis que les pentes, trop raides et rapidement sèches servent à la production fourragère. Lorsqu’il est possible, les terrasses sont aménagées sur les versants pour augmenter la surface de production et la rétention d’eau. Oubliez la mécanisation, ici le paysage est trop abrupt.  Seule la main de l’homme et le travail des animaux peuvent façonner et entretenir ce territoire.

De petits chevaux agiles et robustes se chargent du transport de matériaux (sable, briques, pierres etc.). D’autre part, des bœufs sont utilisés pour le travail du sol et le nettoyage quant aux vaches, elles produisent du lait. Il y a aussi quelques chèvres pour débroussailler et produire du lait. Alors que les animaux travaillent pour l’homme, et bien l’homme travaille pour… les animaux. Bien que l’animal ne nécessite aucun carburant fossile, il faut tout de même faire le plein régulièrement. Cliquez sur le lien : Farmer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après la saison des pluies, l’herbe abonde pour nourrir le bétail. C’est alors que les femmes et les jeunes s’activent pour faucher sur la pente de la montagne. Ils font ensuite sécher la coupe sur place en tas sans contact avec le sol (si possible). Ainsi, ils forment des monts d’herbes de telle sorte que l’eau de pluie ruissèle sur le versant sans imprégner l’intérieur. Vous trouverez donc de nombreux monticules  d’herbes sur le sol ou sur la branche d’un arbre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois sèche, l’herbe est bien moins lourde. Elle est alors transportée pour être stocké à proximité des animaux. Ce travail est très impressionnant à observer. Ces personnes travaillent durs sur des pentes d’une raideur ! Et il faut les voir descendre la montagne avec un tas d’herbe sur la tête tellement important qu’on ne discerne pas leur visage. Cliquez sur le lien : Grass harvesting

IMG_4367

Le physique des indiens interpelle d’ailleurs sur ce point. Ils sont petits et freluquets mais d’une robustesse. Ils sont capables de développer une grande énergie dès le plus jeune âge et sont très souples. Physiquement, ils nous surpassent à tout point dans leur condition.

Passons aux animaux sauvages

Ici, pas de kangourous et de crocodiles. La faune locale comporte insectes, arachnides, oiseaux, mammifères et d’autres que j’oublie. Commençons du plus petit au plus grand.

Les insectes sont présents en nombre comme partout ailleurs. Parmi eux, les moustiques qui se font quotidiennement un festin à notre grand regret. Lorsque l’on parle de l’Asie orientale (Inde, Bangladesh, Birmanie, Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam), nous pensons paludisme. Ce risque est réel dans des zones bien localisées pendant une période de l’année, elle aussi, connue. Ici, au pied de l’Himalaya, ce risque est quasi-nul. Le moustique qui transmet le paludisme se développe en condition tropicale. Pour notre cas, nous sommes arrivés en Inde à la sortie de la saison des pluies et nous sommes dans une zone plutôt fraiche et l’hygrométrie est faible.

Aaaah les araignées. Nous en avons rencontré une belle au milieu de la route en rentrant du village. Une photo pour le plaisir des yeux.

IMG_4569

Notre ami Raju aime observer les oiseaux sauvages. Il nous a transmis sa passion en nous montrant toute sorte d’espèces s’activant pour se nourrir. Nous avons les voleurs de bananes. Ces animaux sont magnifiques, se déplacent en groupe et nous rend visite tous les matins pour chaparder les aliments qui trainent dans la cuisine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a aussi beaucoup de petits oiseaux colorés de rouge, jaune, orange, qui vivent dans les environs. Ils nichent dans les arbres et passent leurs temps à chasser à la rivière. Ils se nourrissent de petits insectes. Il faut les voir virevolter pour attraper leurs proies !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ah oui les serpents ! Il y en a aussi ici. Ils sont heureusement et malheureusement craintifs. Heureusement car comme cela, ils ne vous agresseront pas. Malheureusement car il est très difficile de les prendre en photos. En effet, il est rare d’en apercevoir un. J’ai aussi réussi à prendre une photo d’un petit lézard.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je garde le meilleur pour la fin. Toutes les semaines, nous avons la visite d’un mammifère, qui n’est pas très éloigné de l’homme d’un point de vue évolutif. Il se déplace en groupe d’une quinzaine d’individus et vient manger les fruits qui trainent. Il saute, court, fait des acrobaties et monte aux arbres. Je suis sûr que vous avez déjà trouvé, c’est le singe. Lorsque je les ai vu arriver, je me suis précipité sur mon appareil photo pour ensuite leur courir après. Ce fut payant, la preuve en image. Cliquez sur le lien : Monkeys

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bisous les copains,

Retour MENU

Galerie Photographique

Publicités

About terredinitiatives

Terre d’initiatives est une association fondée par des ingénieurs en agriculture. Elle a pour objet d’apporter un soutien technique et financier à des projets de voyage sur des thèmes de l’agriculture. Ces projets doivent donc être centrés sur la rencontre d’hommes et de femmes proposant de schémas de production et/ou de développement agricole innovants, originaux et plus globalement durables (sains, viables et équitables). Ces projets doivent être à l’initiative de jeunes diplômés ou de jeunes actifs issus d’écoles d’ingénieures en agriculture. Il est préférable qu’ils soient portés sur un voyage à l’Internationale et qu’il y ait des retombés locales (communication auprès de partenaires agricole français). Les membres du bureau sont : Joachim Duté (président) Lise Luczak (vice-présidente) Alexandre Vaillant (vice-président) Antoine Pineau (chargé de communication) Anaëlle Duté (trésorière)

2 responses to “L’homme et les animaux du nord de l’Inde”

  1. Florence says :

    Bonjour Joachim,

    Ce sont les vacances scolaires en France mais j’ai promis à mes élèves de t’envoyer le message que nous avions préparé.
    Car malheureusement ,Internet est tombé en panne la dernière semaine avant les vacances . Et puis il y a eu le déménagement dans la nouvelle école !
    Voici donc le message :

    « Nous sommes allés plusieurs fois voir ton blog et la maîtresse nous raconte les différentes étapes de ton voyage . Voici quelques questions que nous voulons te poser . »

    1) Samahra : Est-ce que l’Inde c’est bien ?
    2) Gabriel : Est-ce que tu t’es fait des amis en Inde ?
    3) Gwendal : Pourquoi la vache de la photo a une bosse ?
    4) Tomtio : Est-ce que tu vas visiter le grand palais ( Taj Mal ) ?
    5) Timéo : Est-ce qu’il y a des kangourous en Inde ?

    Merci de nous répondre Les élèves de GS-CP

    J’espère pouvoir leur montrer l’article sur les animaux dès la rentrée( Si Internet fonctionne …)

    Bonne continuation !
    Florence

    • terredinitiatives says :

      OUPS UNE COQUILLE S’EST GLISSE DANS CE COMMENTAIRE.
      Voici celui qui était prévu :

      Bonjour à tous les élèves de la classe de CP,
      Je tiens à vous remercier pour votre suivi. Et merci à votre maitresse pour faire le lien ! Je prends beaucoup de plaisir à vous lire. Je vous rassure, internet n’est pas le fort de l’Inde non plus ! Il se passe beaucoup de choses partout où je passe et il n’est pas facile de tout dire. Alors répondons maintenant aux questions :
      L’inde est un pays particulier. Tout le monde qui le visite vous dira que c’est magnifique ! et pourtant il y a de nombreux « mais ». J’ai rédigé un article sur ce sujet. Je le poste dès que possible ! Une fois que vous vous êtes habitués à ce choc culturel, vous pouvez commencer à profiter de ce que l’Inde peut offrir. Il y a une grande diversité de paysages, de faune et de flore. Je ne sais pas si vous le savez, mais l’Inde, en plus d’être une des zones les plus peuplés du monde, possède la plus grande richesse animale et végétale du monde. Il y a une énorme diversité d’êtres vivants ! En plus de cela, la culture et l’histoire indienne est riche. L’hindouisme est l’une des plus anciennes croyances du monde, les gens sont très accueillants et curieux etc. Et je rencontre beaucoup d’agriculteurs passionnants. Donc oui, je me plaie en Inde.
      Nous nous sommes fait aussi des amis. Nous avons à plusieurs reprises sympathisé avec de jeunes indiens. De plus, les personnes que nous rencontrons nous invitent à revenir les voir si nous revenons en Inde. Vraiment accueillant !
      Bonne question Gwendal ! Je la pose en direct aux agriculteurs avec qui je suis. Leurs réponses : Les races de vaches qui ont une « Hump » produisent une protéine particulière qui rend le lait plus jaune et plus riche.
      Et non Tomtio, je ne vais pas aller visiter le Taj Maal pour plusieurs raison. Tout d’abord, voyager en Inde peut s’avérer une véritable épreuve. Même pour de courte distance, ça peut prendre 1, 2 ou 3 jours en fonction des zones à traverser. Je ne suis pourtant pas très loin du Temple mais j’évite un maximum les zones touristiques qui sont oppressantes et étouffantes. Pour autant, je vais visiter tout ce qui se trouve à proximité des fermes que je visite. Et vous allez voir, cela vaut le détour !
      Et non Timéo, pas de kangourous en Inde. Ils n’ont jamais réussi à rejoindre le continent Asiatique en nageant. Les marsupiaux sont vraiment spécifiques de l’Australie. Il n’y en a que là-bas !
      Merci Florence pour ce mot. Et bon visionnage des animaux 😉
      Joachim

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :