Crystal Waters, un éco-village dynamique

Retour au menu

Me voilà à Crystal Waters depuis le 11 août. C’est un éco-village installé sur plus de 250 hectares à 25 km de Melany. La propriété comprend un village résidentiel et coopératif conçu selon les principes de la permaculture. Voici la place principale du village :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La cabane et ma tente

Je suis hébergé par Stéphane, un français qui vit ici depuis huit ans maintenant. Je vais rester avec lui trois semaines. Il vit dans une petite et très charmante maison sur un versant de Crystal Waters. Elle comprend une pièce au rez-de-chaussée (pièce de vie) et une autre au-dessus (chambre). La cuisine, la salle à manger, la salle de bain et les toilettes sont à l’extérieur de la cabane. En fait, cette région de l’Australie possède un climat quasi-parfait. En effet, elle se situe entre la zone « sub-tropicale » voir « tropicale » du nord de l’Australie et la zone « tempérée » de la côte sud. Ainsi, les températures sont douces toute l’année. Vous pouvez aussi faire pousser toutes les plantes que vous voulez, celles des zones tempérées (car il ne fait ni trop chaud,ni trop humide comme en zone tropicale) et celles des zones tropicales (car les températures sont suffisantes). Ainsi, il y a une terrasse de 2 mètres de large autour de la maison. Sur le côté de la pente, nous avons la cuisine au RDC et la salle de bain en dessous ! Rien de plus agréable que de prendre sa douche avec vue sur le jardin mes ami(e)s !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ma part, je loge dans une grande toile de tente avec un matelas et un sac de couchage. Après avoir dormi sur une mousse pendant quelques jours avant d’arriver (camping à Nimbin), je peux vous dire que je kiff le confort que j’ai ici. Un seul bémol, la vie nocturne est très animée car de nombreux animaux s’activent une fois la nuit tombée. Ainsi, j’ai été réveillé à de nombreuses reprises pendant mes deux premières nuits (animaux qui grattent ou passent près de la tente). Depuis, je dors avec des boules Quies ! IMG_2300 Revenons sur ce que je vais faire à Crystal Waters. Stéphane est très impliqué dans la vie de Crystal Waters. J’ai donc l’opportunité de travailler sur différents sujets tout en côtoyant beaucoup de monde. Stéphane souhaite vivre de façon la plus autonome et indépendante possible. Pour cela, il s’est organisé un style de vie simple et confortable. Il vit dans une petite maison avec l’essentiel. Il s’organise avec d’autres personnes pour produire du lait, des œufs et du miel. Il tient un petit jardin et souhaite l’agrandir etc. Il a des besoins modestes et cherche à produire quelques aliments pour lui. Il cherche aussi à vendre une partie de la production pour amortir ses frais de production. Ces activités sont peu rémunératrices mais elles lui plaisent et lui permettent de s’intégrer et interagir avec les personnes du village et des alentours. Comme pour le lait et bientôt les œufs, Stéphane travaille avec d’autres personnes pour gérer une parcelle en sylviculture, la récolte de bambous pour la construction et pour un projet de re-végétation. Cela permet d’être actif sur différentes activités tout en partageant les contraintes. Par exemple, chaque personne du groupe « lait » trait les vaches une fois par semaine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons récolté des bambous dans une ferme spécialisée dans cette production. On y trouve un nombre important de variétés venant du monde entier (Inde, Chine etc.). Ce lieu est réputée dans le village car très joli. Ainsi, il s’y déroule de nombreux mariages. Vous comprendrez rapidement pourquoi en regardant les photos qui suivent :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autre part, Stéphane consacre aussi du temps dans des activités irrégulières mais très rémunératrices: la récolte de graines et l’élagage chez des particuliers. Il possède l’équipement nécessaire à la taille des arbres et s’est formé avec un ami. Il est donc souvent sollicité pour abattre ou tailler des arbres trop proches des habitations. Cela demande du temps et beaucoup d’attention. En parallèle, Stéphane profite de ses excursions pour observer les plantes en graines car certaines ont de la valeur. C’est comme les champignons : il faut savoir reconnaître les espèces qui nous intéressent et trouver les « bons coins », ensuite il suffit de se servir. Après avoir récolté des graines, il les vend en tant que telle ou produit des jeunes plants dans sa pépinière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Finalement, il n’a que peu de contraintes car il a choisi un mode de vie sans emprunts, il est son propre patron, il n’accumule ni matériels ni argent. Il n’a pas un métier mais plusieurs occupations. Ses activités courantes lui permettent de travailler sur des actions qui lui plaisent et en relation avec d’autres personnes. Il est très intégré dans son environnement et participe grandement à la cohésion entre les personnes du village et des alentours. D’autre part, il exerce des activités qui lui permettent de rentrer suffisamment d’argent pour partir plusieurs semaines en vacances par an et aller de temps en temps en France avec ses enfants. Bien sûr, ce mode de vie  a une limite : Stéphane n’est pas propriétaire et voudrait bien le devenir à terme afin d’investir un peu plus de temps et de mieux aménager son espace de vie. Cela implique d’acheter un terrain et de passer quelques années endettées. Pour l’instant, il est locataire. Je vais l’interviewer avant de partir car il a un parcours et une philosophie de vie très intéressante.

Crystal Waters et son village

Crystal Waters possède aussi des activités économiques et sociales. Elles permettent aux visiteurs de participer et d’échanger autour des façons de vivre en collectivité. Ce village regorge de personnes de renommée internationale, qui dispensent des conférences, cours ou colloques sur le développement durable (construction de systèmes communautaires et agricoles) à travers le monde. Max Lindegger a fondé « Ecological Solutions » en 1991. Cette organisation travaille sur la conception d’environnement humain durable où les personnes vivent, travaillent et jouent en équilibre avec la nature. Ainsi, Max a à son actif plusieurs conceptions de systèmes de vie intégrées écologiquement durable, économiquement viable et socialement juste à travers le monde. Ses conceptions sont adaptées aux besoins et aux ressources culturelles et écologiques locales. Il produit ainsi des expertises pratiques sur le développement durable, mais aussi sur l’écotourisme, sur la conception de village, forêt ou d’infrastructure, sur la gestion de l’eau et sur la restauration écologique. En parallèle, il propose des programmes éducatifs dans plus de 30 pays pour des projets de développement ou de restauration basé sur 25 ans d’expériences. Max fait aussi parti des quatre fondateurs de Crystal Waters et possède une ferme dans le village. Je vais donc le rencontrer pendant mon séjour pour en savoir un peu plus sur son parcours et ses activités dans « Ecological Solutions » et dans sa ferme. Par contre, il a un emploi du temps très chargé. Challenge ! Robin Clayfield fait partie des grands noms de la permaculture. Elle a fondé « Eartcare Education », une organisation qui axe ses activités sur les façons de vivre en collectivité en accord avec les principes de la permaculture. Dans ce cadre, Robin donne des formations de six jours intitulé « Dynamic groups, Dynamic Learning ». Elle enseigne ainsi des processus interactifs et participatifs qui encouragent l’apprentissage et facilite le travail en groupe. Cette formation apporte des clés d’actions pour créer des environnements où les personnes apprennent de manière active et efficace plutôt que le « par-cœur » assis sur une chaise. Robin donne une de ces formations la dernière semaine d’aout à Crystal Waters, je vais donc en profiter pour y participer. Ce sera le meilleur moyen pour en savoir plus sur son travail et sa personne. Les animaux

Crystral Waters abrite aussi une grande diversité de faune et flore locale. Ici, Nous côtoyons beaucoup d’animaux tels les possums, wallabies, perroquets et bien d’autres encore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les alentours : des paysages magnifiques et la Rain Forest

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retour au menu

Galerie Photographique

Publicités

About terredinitiatives

Terre d’initiatives est une association fondée par des ingénieurs en agriculture. Elle a pour objet d’apporter un soutien technique et financier à des projets de voyage sur des thèmes de l’agriculture. Ces projets doivent donc être centrés sur la rencontre d’hommes et de femmes proposant de schémas de production et/ou de développement agricole innovants, originaux et plus globalement durables (sains, viables et équitables). Ces projets doivent être à l’initiative de jeunes diplômés ou de jeunes actifs issus d’écoles d’ingénieures en agriculture. Il est préférable qu’ils soient portés sur un voyage à l’Internationale et qu’il y ait des retombés locales (communication auprès de partenaires agricole français). Les membres du bureau sont : Joachim Duté (président) Lise Luczak (vice-présidente) Alexandre Vaillant (vice-président) Antoine Pineau (chargé de communication) Anaëlle Duté (trésorière)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :