Nos compagnons terrestres

Nous sommes à 30 minutes de la ville la plus proche, qui est sur la côte Pacifique. Pour accéder à la ferme, il faut remonter vers les montagnes dans la vallée de la rivière Deua. Finalement, les terres d’Earth’s Sake sont coincées entre la rivière Deua (qu’il nous faut traverser) et le parc national. Autant dire que c’est le calme absolu ! Nous partageons notre quotidien avec la faune et la flore sauvage. Et que dire des espèces natives de l’Australie !

Connaissez-vous la famille des marsupiaux ? bien sûr que oui, et ce à travers le plus connus d’entre eux : le kangourou. Et bien vous seriez surpris de connaitre le nombre d’espèces de cette grande famille ! En France, nous avons les renards, chats sauvages, blaireaux, chevreuils etc. En Australie, vous trouvez une espèce de marsupiaux ayant un rôle similaire que nos animaux de la forêt.

Ainsi, il n’est pas rare de voir pâturer une dizaine de kangourous sur les terres de la ferme. Ils sont d’ailleurs habitués à l’homme. Vous pouvez vous y approcher à moins de cinq mètres.

Il y a aussi les opossums et les wallabies. Ces animaux sont bien plus discrets et s’activent essentiellement la nuit pour manger tous les légumes que vous vous donnez tant de mal à produire ! C’est pour cette raison que nous avons passé une journée à clôturer le jardin.

A l’inverse, les kangourous ne nous posent aucuns problèmes. Au contraire, ils entretiennent les terres de la ferme en les pâturant. Etonnant me direz-vous ! Une vache, ou deux moutons, ou des ânes ou quoi que ce soit en feraient autant. Et en échange, ces animaux d’élevage produiraient viande ou lait. Mais cette ferme est sur ses débuts et souhaite rester un milieu ouvert. Pour l’instant, il est hors de question de s’enfermer et de clôturer les terres.

Une vidéo sur les kangourous : cliquez sur le lien : https://www.dropbox.com/s/grjwgo8gde39zbk/Kangourous.wmv

Publicités

About terredinitiatives

Terre d’initiatives est une association fondée par des ingénieurs en agriculture. Elle a pour objet d’apporter un soutien technique et financier à des projets de voyage sur des thèmes de l’agriculture. Ces projets doivent donc être centrés sur la rencontre d’hommes et de femmes proposant de schémas de production et/ou de développement agricole innovants, originaux et plus globalement durables (sains, viables et équitables). Ces projets doivent être à l’initiative de jeunes diplômés ou de jeunes actifs issus d’écoles d’ingénieures en agriculture. Il est préférable qu’ils soient portés sur un voyage à l’Internationale et qu’il y ait des retombés locales (communication auprès de partenaires agricole français). Les membres du bureau sont : Joachim Duté (président) Lise Luczak (vice-présidente) Alexandre Vaillant (vice-président) Antoine Pineau (chargé de communication) Anaëlle Duté (trésorière)

One response to “Nos compagnons terrestres”

  1. Anaëlle says :

    Fait un bisou au kangourou pour moi !
    Ils sont trèèès mignon !! Tu as beaucoup de chance, j’espère que la langue ça va !

    Gros bisous

    Anaëlle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :